JPM - Films vus à la télé - Octobre 2015

Films vus à la télé - Octobre 2015

 

Il y a aussi des films à la télévision ! De bonnes chaînes du câble ou des satellites en diffusent, souvent d’excellents, parfois de grands classiques. On donnera sa préférence à celles qui ne massacrent pas l’image du film en y inscrivant leur logo, et, bien entendu, qui présentent les œuvres en version originale. Sur les chaînes hertziennes, seule France 3 fait encore cela, très tard, une fois par semaine, dans la nuit du dimanche à lundi ; et encore, pas toutes les semaines, et les horaires annoncés ne sont pas respectés... Tous les films vus ne sont pas traités ici, on ne parlera que des meilleurs, ou des plus intéressants – ce qui n’est pas forcément la même chose.

Œuvres citées : Insomnia

Personnes citées : Christopher Nolan – Hillary Seitz – Nikolaj Frobenius – Erik Skjoldbjær

Insomnia

Dimanche 4 octobre - HD1

De Christopher Nolan, en 2002. Scénario de Hillary Seitz, d’après un scénario de Nikolaj Frobenius et Erik Skjoldbjærg pour un film de 1997 portant le même titre et réalisé par le second. Durée, 1 heure et 58 minutes. Couleurs, format 2,35:1. Sorti aux États-Unis le 3 mai 2002, en France le 6 novembre 2002.

Ce film date de l’époque où Nolan ne se prenait pas encore pour un génie et n’écrivait pas ses scénarios en compagnie de son frère. Là, il fait tout simplement le remake d’un film norvégien sorti cinq ans plus tôt, ce qui est un délai très court. Nolan, lui, a tourné en Alaska et en Colombie britannique, région du Canada, car le thème est une enquête policière sur le meurtre d’une très jeune fille, enquête qui a lieu au-delà du cercle polaire, durant la saison où le Soleil ne se couche pas. Cette circonstance perturbe beaucoup l’enquêteur et l’amène à faire des erreurs, comme de tuer accidentellement son propre co-équipier, et de maquiller la scène de crime pour faire croire que cet homme a été abattu par l’assassin qu’il traque. Mais celui-ci a surpris la scène et le fait chanter : qu’il accuse plutôt le petit ami de la fille !

Le meurtrier recherché, qui a tué une très jeune fille, est joué de façon très bizarre par Robin Williams. Le policier, expérimenté et sans illusions, est joué par Al Pacino. Et la lumière, avec ses contrastes, est le troisième personnage du film.

En bref : à voir.Haut de la page

Courrier Plan du site

Sites associés :    Yves-André Samère a son bloc-notes 125 films racontés

Dernière mise à jour de cette page le mardi 1er décembre 2015.