a JPM - Films vus - Notules - Mars 2019

JPM - Films vus - Notules -  Mars 2019

Notules - Mars 2019

 

Il y a aussi des films à la télévision ! De bonnes chaînes du câble ou des satellites en diffusent, souvent d’excellents, parfois de grands classiques. On donnera sa préférence à celles qui ne massacrent pas l’image du film en y inscrivant leur logo, et, bien entendu, qui présentent les œuvres en version originale. Hélas, les chaînes du groupe Canal Plus ont renoncé à cette restriction, affichant de la publicité (!) sur le générique de fin – seules les chaînes d’OCS respectent encore les téléspectateurs... Après France 3 qui a conservé son Cinéma de Minuit durant des décennies, c’est aujourd’hui France 5 qui a pris le relais, avec toujours Patrick Brion comme présentateur et maître d’œuvre. Tous les films vus ne sont pas traités ici, on ne parlera que des meilleurs, ou des plus intéressants – ce qui n’est pas forcément la même chose.

Œuvres citées : L’homme qui tua Liberty Valance The man who shot Liberty Valance

Personnes citées : John Ford

L’homme qui tua Liberty Valance

Dimanche 17 mars 2019 - Arte

De John Ford, en 1962. Titre original, The man who shot Liberty Valance. Scénario de James Warner Bellah et Willis Goldbeck, d’après une histoire de Dorothy M. Johnson. Durée, 2 heures et 3 minutes. Noir et blanc, format 1,85:1. Sorti au Royaume-Uni (à Londres) en avril 1962, en France le 3 octobre 1962.

L’un des nombreux chefs-d’œuvre de John Ford, un western qui se passe presque uniquement en intérieurs. Un horrible brigand terrorise une petite ville, mais il est abattu par un jeune avocat un peu naïf, que la population élira au Congrès, malgré ses réticences. Il apprendra ensuite que ce n’est pas lui qui a tué le brigand, mais un bagarreur de la même ville.

Le point important est que, lorsqu’il saura la vérité, le directeur du journal local refusera d’imprimer la vérité, parce que, « lorsque la légende surpasse la vérité, on imprime la légende ». Ce qui reste vrai partout et à toutes les époques.

En bref : à voir absolument.

Courrier Plan du site

Sites associés :    Yves-André Samère a son bloc-notes 125 films racontés

Dernière mise à jour de cette page le mardi 19 mars 2019.